Lexique de l'horlogerie

Sans titre - 2019-07-11T114901.680

 

LE LEXIQUE DE L’HORLOGERIE

 

 

A

 

Affichage

L'affichage est un dispositif dirigé par le mouvement de la montre et qui a pour but d'indiquer le temps à l'utilisateur. L'affichage peut être numérique, c'est-à-dire qu'il indique le temps sous forme de chiffres ou bien de lettres (alphanumérique) à travers un guichet visible sur le cadran de la montre.

 

 

Âge de la Lune Affichage

L'âge de la Lune est le temps qui s'est écoulé depuis la nouvelle lune. Sur le cadran d'une montre, il est indiqué dans un guichet gradué de 1 à 29 jours et demi, ce qui correspond au temps de la révolution complète de la Lune autour de la Terre, qui fait précisément 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2,8 secondes.

 

 

Alésage Au coeur de la montre

L'alésage est un procédé industriel qui consiste à régulariser de manière très précise l'intérieur d'un tube ou d'un trou. Dans le domaine de l'horlogerie, c'est une méthode indispensable à la création des mouvements de montres. Après avoir percé les trous nécessaires à la création du mouvement, les maîtres horlogers se servent d'un alésoir ou d'une tête à aléser pour parfaire leur précision.

 

 

Alternance Au coeur de la montre

Dans le monde horloger, l'alternance est le déplacement de l'organe oscillant (qui effectue un mouvement de va-et-vient), limitée par deux positions extrêmes. Dans une montre mécanique, le balancier effectue généralement cinq alternances par seconde, soit 18 000 par heure, pour une fréquence de 2,5 Hz. Les montres les plus précises sont équipées d'un balancier effectuant dix alternances par seconde.

 

 

Amagnétique Autour du temps

Un objet amagnétique n'a pas de propriété magnétique, c'est-à-dire qu'il n'attire pas les métaux ferreux. Dans le domaine horloger, ce terme fait référence à des montres qui ne sont pas sensibles aux champs magnétiques. Elles sont assemblées à partir de matériaux eux-mêmes amagnétiques. Les ressorts Nivaflex, Durober et Vimétal sont généralement utilisés dans ces montres.

 

 

Amplitude Autour du temps

En horlogerie, l'amplitude est l'angle tracé par le balancier d'une montre de sa position de repos à l'une de ses positions extrêmes. Comme pour le fonctionnement d'un pendule, lorsque le balancier ne fonctionne pas, il se met en position centrale ou d'équilibre. Lorsqu'il se met en marche, il se déplace d'un côté puis de l'autre en atteignant un angle extrême de chaque côté.

 

 

Analogique Affichage

Dans le monde de l'horlogerie, le terme "analogique" fait référence aux montres qui possèdent un système d'indication de temps analogique, c'est-à-dire que l'utilisateur connaît l'heure grâce au déplacement d'aiguilles qui indiquent, en règle générale, les heures, les minutes ainsi que les secondes, sur un cadran qui peut être divisé ou non.

 

 

Antichoc Au coeur de la montre

Dans une montre, le système antichoc permet de protéger les axes du balancier grâce à de fins ressorts en acier placés au bout de chaque axe. La plupart du temps, le système antichoc est équipé d'un rubis sur chaque axe. Le balancier et ses composants sont très fragiles et pourraient être facilement cassés ou déréglés sans la présence de ce système antichoc dans le mécanisme de la montre.

 

 

Antimagnétique Autour du temps

Une montre antimagnétique est conçue pour résister aux effets du magnétisme auquel elle risque d'être exposée. C'est en 1915 que la maison horlogère Vacheron Constantin met au point la première montre de poche antimagnétique. En 1929, la première montre-bracelet de ce type voit le jour, produite par la marque Tissot.

 

 

Arbre de barillet Au coeur de la montre

Dans le secteur de l'horlogerie, l'arbre de barillet est le support du barillet et de son ressort. Le barillet d'une montre est un organe composé d'une roue dentée et d'une boîte de forme cylindrique fermée par un couvercle. L'arbre de barillet, quant à lui, présente une partie cylindrique qui possède un crochet où est fixée l'extrémité de la lame du ressort.

 

 

Ardillon Esthétique

Un ardillon est une pointe en métal qui a pour but de bloquer une courroie. Très utilisé dans le secteur textile, notamment sur les ceintures, il l'est également en horlogerie où l'on parle généralement de bracelet à boucle ardillon. L'ardillon pénètre dans un trou situé dans le bracelet et se loge sur une partie de la boucle, permettant ainsi la fermeture et le maintien du bracelet.

 

 

Asthmomètre Esthétique

L'asthmomètre est également appelé pneumographe. Il s'agit d'un chronographe ou d'un compteur de sport doté d'un cadran avec échelle asthmétrique, c'est-à-dire une échelle qui permet de calculer le nombre de respirations à la minute. Le calcul se fait la plupart du temps à partir de cinq respirations.

 

 

atm (atmosphère) Autour du temps

L'atmosphère normale est une unité de pression qui ne fait pas partie du Système international d'unités. Son symbole est atm. Dans le monde de l'horlogerie, l'atmosphère correspond au degré d'étanchéité que possède une montre. Pour donner une valeur d'étanchéité, le fabricant prend comme critère la pression atmosphérique de référence qui est de 1 013 hectopascals, soit 1 bar.

 

Automatique Au coeur de la montre

Dans le monde horloger, le terme "automatique" qualifie le mécanisme de la montre. L'énergie est stockée dans un ensemble composé d'une roue dentée et d'une boîte cylindrique nommée barillet et qui contient un ressort. Les mouvements du bras du porteur de la montre font tourner un rotor qui arme le ressort par l'intermédiaire d'un mécanisme sans que l'utilisateur ait besoin d'intervenir.

 

 

Autoquartz Au coeur de la montre

Une montre autoquartz possède un mouvement particulier qui fonctionne de la même manière qu'un mouvement à quartz mais qui se remonte comme un mouvement mécanique. La montre est dotée d'un mécanisme de recharge automatique qui tend le ressort du mouvement. Quand celui-ci se détend, une mini-génératrice transforme l'énergie mécanique en énergie électrique et la stocke dans un accumulateur.

 

 

Axe de balancier Au coeur de la montre

Dans le secteur de l'horlogerie, le terme axe fait généralement référence à un élément de forme cylindrique sur lequel est fixée une roue dentée. La fonction de cet axe est de faire tourner la roue. Lorsqu'il ne s'agit pas de l'axe de balancier, les axes sont généralement nommés arbres.

 

B

 

Balancier Au coeur de la montre

Le balancier est un organe réglant de la montre. C'est une pièce mobile qui, en règle générale, a une forme circulaire et effectue un mouvement oscillatoire sur son axe de rotation. Le balancier est relié à un ressort nommé spiral qui lui permet de décrire un mouvement de va-et-vient de manière parfaitement régulière. C'est ce mouvement qui divise le temps en intervalles égaux.

 

 

Bar Autour du temps

Le bar est l'unité de pression utilisée dans le monde de la plongée sous-marine. Ce terme est également employé dans le secteur de l'horlogerie pour parler de l'étanchéité d'une montre, c'est-à-dire de la résistance que possède la montre à la pression. Le terme "bar" se rencontre aussi fréquemment que le terme "atmosphère", dont le symbole est atm.

 

 

Barillet Au coeur de la montre

Le barillet est un ensemble comprenant une boîte cylindrique avec une roue dentée fermée par un couvercle. Il contient le ressort moteur et tourne autour d'un axe. Le rôle du barillet est d'accumuler l'énergie produite par le système de remontage pour la diffuser aux engrenages du mouvement. Un barillet suspendu est uniquement attaché par sa partie supérieure.

 

 

Bassiner Esthétique

Une montre bassine est une montre de poche de forme ovale, qui est apparue au XVIIe siècle, lorsque la fusée a été introduite dans la montre, ce qui lui confère cette forme ovale. On l'appelle aussi quelquefois pour cette raison "oeuf de Nuremberg". Cette forme de boîte de montre a connu un certain succès au Royaume-Uni, mais elle n'est pas la plus répandue sur le marché des montres.

 

 

Boîte de montre Au coeur de la montre

La boîte de montre est un boîtier qui a pour but de protéger le mécanisme de la montre de la poussière, de l'humidité ainsi que des chocs. C'est l'enveloppe de la montre. L'aspect extérieur de la boîte varie en fonction des modèles et des marques. Le boîtier peut être rectangulaire, carré, rond, triangulaire ou bien ovale, son profil peut être cambré ou plat.

 

 

Boucle déployante Esthétique

Une boucle déployante est un type de fermeture du bracelet d'une montre. Elle est articulée et se déploie lors de son ouverture. Elle s'ouvre et se ferme à l'aide d'un poussoir. Si la boucle déployante s'ouvre par accident, la montre se maintient autour du poignet de son propriétaire sans tomber. Ce dernier n'a alors qu'à refermer la boucle du bracelet.

 

 

C

 

Cadran Affichage

Sur une montre, un cadran est une pièce généralement métallique qui fournit des informations diverses, telles que les heures, les minutes et les secondes. Il existe une grande variété de cadrans. Parmi les cadrans les plus fréquents, on trouve le cadran à guichet qui possède plusieurs ouvertures dans lesquelles apparaissent des indications de temps - quantièmes, heures, etc. -

 

 

 

Calendrier révolutionnaire Affichage

Le calendrier révolutionnaire a été établi en 1793. Il se base sur le système décimal et débute le 22 septembre 1792, date de la proclamation de la République. Le calendrier se compose de 12 mois de trois décades de 10 jours. L'année commune finit par cinq jours supplémentaires et l'année bissextile par six jours supplémentaires. L'heure décimale est également mise en place dans ce décret.

 

 

Calibre Au coeur de la montre

De nos jours, le calibre correspond au type de mouvement d'une montre. Ce terme a été employé pour la première fois par Sully au début du XVIIIe siècle afin de désigner la disposition et les dimensions des différentes parties du mouvement, roues, piliers, barillet. Par la suite, il indiquera la forme du mouvement, son origine ou le nom du constructeur.

 

 

Came Au coeur de la montre

Dans le domaine de l'horlogerie, la came est une pièce qui sert à transmettre ou bien à modifier un mouvement. Par exemple, la came d'un chronographe est composée de deux navettes. La navette supérieure dirige le marteau (pièce qui frappe les timbres afin de les faire vibrer et de produire des sons), tandis que la navette inférieure dirige la bascule intermédiaire et le frein.

 

 

Cannelure Finitions

Une cannelure est un sillon fait dans un matériau. Elle est pratiquée dans de nombreux secteurs tels que l'architecture, la mécanique ou encore la botanique. Dans le secteur de l'horlogerie, les cannelures sont des creusures faites le long d'une tige, d'une colonne ou encore d'un bouton. Sur de nombreux modèles de montres, la couronne du remontoir arbore de petites cannelures.

 

 

Carillon Autour du temps

En horlogerie, le carillon est un mot employé pour faire référence d'une part à une pendule, d'autre part à une sonnerie de montre. Un carillon est une sonnerie qui se fait sur un minimum de trois notes. En ce qui concerne la pendule, il s'agit d'un modèle réalisé à partir du XIXe siècle, construit sur la base de trois corps de rouages : un rouage pour la sonnerie des quarts et demies, un... Lire la suite

 

 

 

Carrure Au coeur de la montre

Dans le vocabulaire horloger, la carrure est une des parties du boîtier de la montre. Le boîtier, qui abrite le cadran, les aiguilles et le mécanisme de fonctionnement, est en effet constitué de trois unités : la lunette, la carrure et le fond. La carrure se trouve entre le fond du boîtier et la lunette de la montre. Il s'agit de la pièce principale du boîtier où sont fixées les cornes.

 

 

Chemin de fer Affichage

Dans le monde de l'horlogerie, le terme chemin de fer fait référence à une échelle de minuterie de cadran de montre. Les cadrans des garde-temps possèdent de nombreuses variantes de minuteries. L'une des plus célèbres est certainement la minuterie de type chemin de fer dont l'échelle de minutes rappelle les rails des chemins de fer.

 

 

Chronographe Affichage

Un chronographe est une montre qui indique les heures, les minutes ainsi que les secondes. Le chronographe est également doté d'une aiguille qui se met en marche, s'arrête et se remet à zéro sur simple pression d'un poussoir. Ce mécanisme permet à l'utilisateur de mesurer au cinquième ou dixième de seconde la durée d'un évènement.

 

 

Cloisonné Esthétique

Le terme cloisonné fait référence à une technique de décoration de l'émail. Les contours du dessin à réaliser sont cernés par des fils métalliques plats. Cette opération donne naissance à des alvéoles qui sont ensuite remplies d'émail puis passées au feu. Une fois cuit, le support est poncé et laisse apparaître le dessin dans l'émail.

 

 

Coaxial Autour du temps

Le mot coaxial signifie "qui a le même axe". Ainsi le mouvement des aiguilles des heures et des minutes est-il coaxial, puisque leur mouvement tourne autour du même axe. Le terme fait également référence à l'échappement coaxial inventé par l'horloger anglais George Daniels en 1999. Cet échappement permet de limiter au maximum les distances de frottement entre les pièces.

 

 

Complications Au coeur de la montre

Les complications sont des mécanismes que peuvent posséder une montre et qui s'ajoutent à son mouvement de base pour fournir d'autres informations que l'heure et les minutes. On parle alors d'une montre compliquée ou encore d'une montre à complication. Celle-ci peut par exemple être dotée d'un réveil, de différentes sortes de sonneries, d'un calendrier perpétuel, d'un tourbillon, de fuseaux...

 

 

Compteur Affichage

Un compteur est un appareil possédant un système destiné à mesurer une grandeur ou une quantité dans une unité précise. En horlogerie, un compteur est un appareil possédant une fonction de comptage ou d'enregistrement. Un compteur de chronographe est un dispositif mécanique qui permet d'indiquer le nombre de tours que fait l'aiguille du chronographe sur le cadran.

 

 

Coq Au coeur de la montre

Un coq est un pont de balancier qui possède une oreille dans laquelle est fixé le piton. Lors de leur création, les coqs étaient relativement simples et possédaient une forme très allongée. Ils étaient fixés par une clavette (pièce qui sert à lier deux pièces en rotation).

 

 

Cornes Esthétique

Les cornes se situent en haut et en bas de la boîte de montre et servent à attacher le bracelet à la carrure. Les cornes sont trouées et permettent de relier à la carrure du boîtier la barrette, qui accueille le bracelet. La barrette, également appelée entre-corne, est une petite tige métallique qui se glisse dans un trou du bracelet.

 

 

Côtes circulaires Finitions

Les côtes circulaires sont, dans le secteur de l'horlogerie, un type de décoration de finition du mouvement de la montre. Ces décorations se caractérisent par un dessin de cercles à intervalles réguliers qui ont été effectués à l'aide d'un outil abrasif. Il existe plusieurs méthodes pour faire des côtes circulaires.

 

 

Couple Esthétique

Une "montre couple" est un modèle de montre qui existe pour homme et pour femme. Il est le même pour les deux sexes : même habillage, même matière et même couleur. La décoration peut parfois légèrement varier sur le modèle pour femmes. La taille de la montre est également différente. Le modèle pour homme possède un diamètre de cadran plus grand et un bracelet plus large et plus long.

 

 

Couronne Esthétique

Dans le domaine de l'horlogerie, la couronne de remontoir est un bouton situé à l'extérieur du boîtier que l'utilisateur prend entre ses doigts afin de remonter la montre. Elle présente des formes diverses : moletée ou cannelée. Une couronne à poussoir est une couronne de remontoir qui possède un poussoir mobile permettant de mettre en marche un mécanisme de chronographe.

 

 

D

 

 

Détente Au coeur de la montre

La détente est un organe pivotant qui permet de déclencher la mise en fonctionnement ou bien l'arrêt d'un mécanisme. Les pièces régularisées par la détente retrouvent leur place grâce à leur propre poids ou bien grâce aux ressorts de rappel. Certaines montres de luxe possèdent des échappements à détente. Ce type d'échappement possède une pièce intermédiaire qui a pour fonction d'arrêter la roue...

 

 

Double fuseau Affichage

Une montre à double fuseau permet à son utilisateur de connaître l'heure de deux fuseaux horaires en même temps. Tout d'abord mis au point pour les professionnels de la compagnie aérienne Pan Am, ce type de montre s'est rapidement généralisé dans le secteur de l'aviation. La montre à fuseau horaire a ensuite connu un grand succès auprès des personnes voyageant fréquemment.

 

E

 

 

 

Échappement Au coeur de la montre

Dans le domaine de l'horlogerie, l'échappement est un mécanisme qui se trouve entre la source d'énergie de la montre (ressort) et les dispositifs régulateurs (ensemble du balancier et du spiral). Le rôle de l'échappement est d'entretenir les mouvements de va-et-vient du balancier de la montre.

 

 

Émail Esthétique

L'émail est une substance vitreuse que l'on fond à chaud et qui peut prendre de nombreuses couleurs. On l'utilise pour la décoration d'objets en métal, en argent, en cuivre ou bien en or. C'est une matière qui a été remise au goût du jour pour décorer les montres. Il existe plusieurs manières de travailler l'émail : l'émail translucide est perméable à la lumière.

 

 

Embrayage Au coeur de la montre

Dans un système horloger, l'embrayage est un mécanisme qui est utilisé pour mettre en communication, pour une durée limitée, deux éléments décrivant un mouvement circulaire et dont l'un a pour rôle de transmettre à l'autre une force motrice. Sur un instrument qui mesure la durée d'un événement, l'embrayage permet de mettre en communication deux rouages, dont l'un fait passer à l'autre la force…

 

 

 

Étanchéité Autour du temps

L'étanchéité d'une montre est généralement indiquée en mètres ou en bars, mais peut également l'être en atm (atmosphères). Une montre avec la mention étanche a été testée et répond à la norme NIHS 92-10. Elle peut être en contact avec l'eau lors d'activités de la vie courante (vaisselle, douche...), mais ne peut pas être utilisée pour un usage prolongé dans l'eau.

 

 

 

F

 

 

Filetage Au coeur de la montre

Le filetage est l'action de creuser des rainures en spirale autour du cylindre de la vis. Généralement, les rainures sont produites avec une machine à décolleter. D'autres méthodes sont utilisées pour effectuer le filetage des vis : le tour, la filière et la filière à rouler. Le tour est une méthode qui utilise un burin monté sur un chariot.

 

 

Finitions d'un mouvement Finitions

Le mouvement est constitué de l'ensemble des pièces mécaniques qui composent une montre. Le système de remontage de la montre, le système de réglage de l'heure, le ressort moteur, les ressorts, les vis ou encore le balancier et le spiral font partie du mouvement. Il est ensuite recouvert d'un boîtier afin de donner une protection et une décoration à la montre. La finition du mouvement est... Lire la suite

 

 

Fond Esthétique

Le fond est une partie du boîtier de la montre, lequel se compose de trois parties distinctes : le fond, la carrure et la lunette. La carrure héberge le mouvement tandis que la lunette protège le calibre. Le fond du boîtier, quant à lui, est opposé à la lunette et supporte l'ensemble du mouvement. Généralement opaque, il peut être transparent pour laisser admirer le mouvement.

 

 

Fréquence Autour du temps

La fréquence indique en hertz (Hz) le nombre d'oscillations, c'est-à-dire de va-et-vient, qu'effectue le balancier d'une montre à chaque seconde. De nombreuses montres mécaniques ont une fréquence de 4 Hz. En ce qui concerne les montres à quartz, la majorité affiche une fréquence de 32 Mhz.

 

 

Fusée Au coeur de la montre

Une fusée est un organe situé dans le mouvement de la montre. De forme plus ou moins conique, la fusée possède une rainure hélicoïdale, autour de laquelle s'enroule une chaîne (ou une corde) qui est reliée au barillet du mouvement. Le rôle de la fusée est de régulariser la force motrice communiquée au rouage.

 

G

 

 

GMT Affichage

GMT signifie Greenwich Mean Time, c'est-à-dire, en français, temps moyen de Greenwich (TMG). Il s'agit de l'heure solaire au méridien de l'observatoire de Greenwich, situé en Angleterre. Au cours du XIXe siècle, Sandford Fleming met au point le premier système mondial de fuseaux horaires.

 

 

Grande seconde Affichage

La grande seconde fait référence à l'aiguille indiquant les secondes sur une montre, soit la trotteuse. Cette aiguille, placée dans le cadran principal du boîtier, est également nommée seconde au centre. La grande seconde s'oppose à la petite seconde qui est placée, elle, dans un petit cadran, lui-même situé dans le cadran principal et qui se trouve très souvent à 6 heures.

 

 

Guichet Affichage

Dans le vocabulaire horloger, le guichet est une petite ouverture située sur le cadran d'une montre. Il peut y avoir un ou plusieurs guichets. Ils renseignent sur le mois, le jour, les phases de la Lune, les heures, les quantièmes ou encore les minutes. L'un des guichets les plus fréquemment intégrés dans une montre est celui qui indique le jour.

 

 

Guillochage Esthétique

Le guillochage est une technique de décoration utilisée sur les cadrans et les boîtiers de montres. Elle a fait son apparition au cours du XVIe siècle, mais c'est Breguet qui, au XVIIIe siècle, l'utilisa le premier dans le domaine de l'horlogerie. Le guillochage consiste à réaliser une gravure de droites ou de courbes croisées ou entrelacées à l'aide d'une machine à guillocher.

 

H

 

 

Heure solaire Autour du temps

L'heure solaire se base sur le jour solaire, qui est le temps passé entre deux retours successifs du Soleil au méridien local. Ce temps change durant l'année en fonction de l'excentricité de l'orbite de la Terre ainsi que de l'inclinaison de l'axe de la Terre. Les jours solaires sont différents en fonction de la saison : ils seront plus courts en mars qu'au mois de juillet.

 

 

Heure universelle Autour du temps

L'heure universelle, également appelée temps universel, a été mise en place en 1884 lors de la conférence de Washington. Il s'agit d'une échelle de temps qui se base sur la rotation de la Terre. Elle remplace le système des heures des méridiens locaux par le système des fuseaux horaires. La Terre est alors divisée en vingt-quatre fuseaux qui font chacun quinze degrés de longitude.

 

 

Heures sautantes Affichage

Le système des heures sautantes a été inventé par l'horloger français Blondeau au cours des années 1930. Une montre à heures sautantes n'affiche pas les heures par le biais d'une aiguille. Elle est dotée d'une petite ouverture située dans le cadran de la montre et dans laquelle est affiché un chiffre qui correspond à l'heure.

 

 

Horloge atomique Autour du temps

Une horloge atomique est un dispositif qui se sert de la fréquence du rayonnement électromagnétique pour produire un signal oscillant stable et exact. L'horloge atomique maintient le temps atomique international, qui est la référence mondiale, ainsi que le temps universel coordonné. Le temps atomique international est donné par le Bureau international des poids et mesures.

 

 

I

 

 

 

Indicateur Affichage

Sur une montre, les indicateurs sont tout ce qui apporte une indication à son utilisateur, soit le cadran ainsi que les aiguilles. Ces dernières permettent d'indiquer les heures, les minutes, les secondes ou encore la réserve de marche de la montre ou bien les phases de lune. Le cadran, quant à lui, peut afficher les heures, le jour, ou encore le mois. Il peut également y avoir des cadrans... Lire la suite

 

 

Invar Esthétique

L'Invar est un alliage composé à 64 % de fer et 36 % de nickel. Il a été découvert par un physicien suisse du nom de Charles-Édouard Guillaume. Grâce à ses recherches, il reçut le prix Nobel de physique en 1920. Le mot Invar est une marque déposée. Son nom véritable est Fe-Ni36%.

 

J

 

Jour sidéral Autour du temps

Un jour sidéral est une unité de temps utilisée en astronomie. Il correspond à la durée nécessaire à une planète pour faire un tour sur elle-même en fonction des étoiles et sans prendre en compte sa révolution autour du Soleil. En ce qui concerne la Terre, un jour sidéral est le temps qui sépare deux transits successifs depuis le point vernal jusqu'au méridien.

 

L

 

 

Ligne Affichage

Le terme ligne fait référence à une mesure venant de l'horlogerie traditionnelle et qui était utilisée avant la mise en place du système métrique. Également nommée ligne parisienne, cette mesure venait du pied français utilisé durant l'Ancien Régime. Une ligne est égale à 2,2558 mm soit 2,26 mm en arrondissant à la hausse.

 

 

Luminescence Esthétique

La luminescence est l'émission de rayons de lumière. Dans le secteur de l'horlogerie, la matière luminescente utilisée pour la fabrication des montres est le tritium. Les modèles offrant une luminosité dans l'obscurité ont leurs aiguilles, leurs chiffres ainsi que les index recouverts de tritium. De nos jours, la majorité des montres luminescentes sont dotées du système LumiNova.

 

 

Luminova Esthétique

Le LumiNova est une pâte lumineuse composée de tritium couramment utilisée dans la fabrication des montres contemporaines. La pâte est déposée sur les aiguilles, les index et les chiffres du cadran des montres. Elle emmagasine la lumière qu'elle reçoit pour ensuite la refléter une fois plongée dans l'obscurité. De cette manière, l'utilisateur peut lire l'heure en toutes circonstances. 

 

M

 

 

Masse oscillante ou rotor Au coeur de la montre

Une masse oscillante est un composant que l'on trouve dans les remontoirs des montres automatiques. Il s'agit d'une pièce qui tourne de manière libre et qui permet l'armage du ressort moteur. La masse oscillante, également appelée rotor, est un disque de forme semi-circulaire qui effectue un mouvement de pivotement ayant pour but d'armer automatiquement le ressort moteur du calibre. Le rotor se... Lire la suite

 

 

Minuterie Affichage

En horlogerie, la minuterie est un ensemble de mécanismes qui mettent en relation les aiguilles de la montre avec l'organe moteur du calibre. Concrètement, la minuterie d'une horloge ou d'une montre est un rouage qui se trouve sous le cadran de la montre et qui transmet à l'aiguille des heures la rotation du pignon (organe denté) relié aux minutes.

 

 

Mise à l'heure Affichage

La mise à l'heure d'une montre consiste à changer la position des aiguilles du cadran afin de remettre le mécanisme à l'heure correcte. Lors de la mise à l'heure de la montre, l'utilisateur tire la tige de remontoir, ce qui pousse la bascule et entraîne le pignon coulant ainsi que le renvoi (petite roue dentée). Le renvoi entraîne également la roue de minuterie ainsi que l'aiguille des minutes...

 

 

Montre oignon Esthétique

Une montre oignon est une montre de style français de la fin XVIIe-début XVIIIe siècle et qui affiche une forme proche de celle d'un oignon. Généralement, ces montres très épaisses étaient dotées d'un boîtier en laiton ciselé et gravé. Très peu de modèles étaient fabriqués en or ou en argent. Les montres oignons étaient généralement considérées comme des montres populaires.

 

Montres universelles Autour du temps

Les montres universelles sont des appareils horlogers dont le cadran permet de lire l'heure qu'il est dans des localités situées dans des fuseaux horaires différents. Ces appareils sont particulièrement appréciés des professionnels qui passent leur temps entre deux pays, car ils leur permettent de lire l'heure de telle ou telle ville, très rapidement

 

 

Mouvement Au coeur de la montre

Le mouvement d'une montre est l'ensemble des pièces et des mécanismes qui, une fois assemblés, composent la montre. Entre autres mécanismes constitutifs, on trouve les rouages, le ressort moteur, le mécanisme de mise à l'heure et de remontage de la montre. Plus globalement, le mouvement comprend l'ébauche, les organes réglants ainsi que de nombreux autres éléments : ressorts, pivots, vis,...

 

 

Mouvement squelette Au coeur de la montre

En horlogerie, un mouvement squelette est un mouvement de montre dans lequel certaines parties telles que la platine ou les ponts sont ajourés dans le but de rendre visibles les organes du garde-temps. Le mouvement est généralement installé entre deux glaces saphir afin que l'utilisateur puisse admirer le mécanisme de sa montre.

 

N

 

Noyure Au coeur de la montre

Dans le vocabulaire horloger, le mot noyure fait référence à un creux effectué sur certaines pièces d'une montre afin qu'elles puissent recevoir des organes. La noyure est également appelée creusure. Généralement, il s'agit de cavités au fond plat qui sont destinées à recevoir un pignon, une vis ou encore un tenon.

 

 

Numérique Affichage

Sur une montre, l'affichage des données peut être analogique, alphanumérique ou bien numérique. L'affichage numérique offre les informations de temps sous forme de chiffres, contrairement à l'analogique qui indique le temps par l'intermédiaire d'aiguilles et à l'alphanumérique qui l'indique sous forme de lettres.

 

O

 

 

Oscillateur Au coeur de la montre

Un oscillateur est un organe réglant que l'on trouve dans le mécanisme des montres. L'oscillateur effectue des mouvements de va-et-vient entre deux points extrêmes, de manière parfaitement régulière. Ces oscillations permettent une division du temps en parts égales. Il peut s'agir du balancier-spiral pour les montres mécaniques ou du balancier, ou pendule, pour les horloges.

 

 

Oscillateur à quartz Au coeur de la montre

L'oscillateur à quartz est l'organe régulateur des montres et horloges dotées d'un mouvement à quartz (et non mécanique). Il s'agit d'un cristal de quartz qui vibre quand il se trouve dans un champ électrique. L'oscillateur à quartz confère à la montre une très grande précision grâce à la très haute fréquence des vibrations du cristal. La variation de l'heure est ainsi inférieure à une minute...

 

 

P

 

 

Perpétuel Complications

En horlogerie, le terme perpétuel fait référence au quantième perpétuel, également appelé calendrier perpétuel, qui est une complication présente sur certaines montres mécaniques. Cette fonction consiste à afficher sur le cadran de la montre le jour du mois (ou quantième) et le mois. Le quantième perpétuel tient également compte des mois de 31, 30 et 28 jours ainsi que du 29 février des années...

 

 

Petite seconde Complications

La fonction petite seconde a pour rôle d'indiquer l'écoulement des secondes. Elle peut être l'unique indication des secondes dans une montre ou bien être combinée avec la fonction de seconde centrale, c'est-à-dire la trotteuse. La petite seconde se trouve dans un petit cadran spécifique, lui-même intégré dans le cadran principal de la montre. 

 

 

Phases de la Lune Affichage

Certaines montres sont équipées d'un mécanisme qui permet d'afficher les différentes phases de la Lune. Un cycle lunaire dure 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2,8 secondes. Chaque lunaison est divisée en quatre phases : la nouvelle lune, le premier quartier, la pleine lune et le dernier quartier. Les phases de la Lune sont indiquées dans une petite ouverture située dans le cadran de la montre.

 

 

Pignon Au coeur de la montre

Un pignon est une pièce métallique employée dans de nombreux secteurs, tels que la mécanique automobile et le cyclisme. Le pignon est également très utilisé en horlogerie, car la pièce est indispensable au fonctionnement de la montre. Il s'agit d'un organe denté qui comprend entre 6 et 14 dents et qui se compose d'une assiette, d'ailes, d'un tigeron (petite tige) ainsi que de pivots.

 

 

Pignon oscillant Au coeur de la montre

Le pignon oscillant est une partie du chronographe. Il a été inventé et breveté en 1887 par Tag Heuer. Le principe est comparable à celui d'un système de transmission automobile. Composé d'une tige mobile et de deux pignons, le pignon oscillant remplace les deux grandes roues présentes historiquement dans les chronographes.

 

 

Pivot Au coeur de la montre

Le pivot est une pièce cachée d'une montre. Il tourne dans une partie fixe (coussinet) qui lui sert de support. On distingue le pivot à portée et le pivot à cônes. Situé aux extrémités d'un axe, il a une fonction de guidage du mécanisme, en rotation ou en translation. Il faut minimiser au maximum les frottements subis par un pivot afin qu'il conserve ses qualités dans le temps.

 

 

Platine Au coeur de la montre

La platine est la fondation du mécanisme horloger. C'est une plaque qui soutient l'ensemble des composants du mouvement. Elle est généralement fabriquée d'une seule pièce. D'ordinaire en laiton, elle peut également être en métal précieux ou en saphir de synthèse. Tous les éléments du calibre et du mouvement s'assemblent sur la platine...

 

 

Pont Au coeur de la montre

Le pont est une pièce d'horlogerie qui fait partie de l'ébauche. Il s'agit d'une pièce métallique qui peut être en or. En dessous du pont se trouvent les pivots des mobiles de la montre. Le pont est généralement vissé sur un support, la platine de la montre. Une montre mécanique comporte en règle générale plusieurs ponts.

 

 

Poussoir Au coeur de la montre

Le poussoir est un bouton que l'on actionne pour mettre un mécanisme en mouvement. En horlogerie, il s'agit d'un bouton qui permet de commander par exemple l'ouverture du couvercle, le démarrage ou l'arrêt de la fonction chronographe. On distingue différentes sortes de poussoirs : les poussoirs cylindriques, les poussoirs de forme (souvent avec cache-poussoir), les poussoirs blocables…

 

 

Q

 

Quantième Affichage

Le quantième est un mécanisme intégré dans une montre et permettant d'afficher la date du jour sur le cadran, en plus de l'affichage de l'heure. Le mécanisme du quantième simple affiche la date sous la forme du numéro du jour dans le mois en cours : le 12 janvier et le 12 février seront ainsi tous deux matérialisés de la même façon.

 

 

Quartz Au coeur de la montre

Le mouvement à quartz est un mouvement électronique dont la base de temps est assurée par un cristal de quartz mis en oscillation. Une pile électrique fournit au mécanisme de la montre l'énergie nécessaire à son fonctionnement. Les montres à quartz contiennent une petite lamelle de cristal de quartz, un minerai composé d'atomes de silice dont la particularité est la piézoélectricité.

 

R

 

 

 

Raquette Autour du temps

La raquette est une pièce métallique, généralement en acier, destinée au réglage de la montre. Elle est composée de deux goupilles entre lesquelles est maintenu le spiral d'un balancier circulaire. Lorsque l'on actionne la raquette, cela agit sur la longueur du spiral et une modification du réglage de la montre est opérée, dans un sens ou dans l'autre, selon que la montre avance ou recule.

 

 

Rattrapante Complications

Un chronographe à rattrapante dispose d'une deuxième aiguille des secondes en plus de la trotteuse. Les deux aiguilles superposées tournent dans l'axe central du cadran : l'une des aiguilles est la principale (la trotteuse) et la seconde, celle qui a la fonction de rattrapante. Lorsque l'utilisateur appuie sur le poussoir relié à la fonction rattrapante, afin par exemple de mesurer un temps...

 

 

Rehaut Affichage

Le rehaut est la pièce d'horlogerie qui se place à la jonction du cadran et du verre de la montre. Également appelée lunette à rehaut, cette pièce est ajustée à cran sur la carrure et soutient le verre. Le rehaut peut, indifféremment, porter ou non une inscription sur ses bords.

 

 

Remontage Au coeur de la montre

Le remontage consiste à remettre en action les jeux de rouage d'une montre. Pour les montres manuelles, le remontage revient à tourner la couronne à la main. Il faut la tourner au maximum de manière à ce que la montre fonctionne au mieux de ses capacités et ait une meilleure précision. Lorsqu'elle est à fond, la couronne se bloque automatiquement.

 

 

Remontage automatique Autour du temps

Le remontage automatique est plus abouti techniquement que le remontage manuel. Ce sont les mouvements du poignet qui lancent l'action du rotor qui tourne alors sur son axe. Ce mouvement va armer le ressort, via un jeu des rouages. Les montres automatiques sont en général équipées d'une bride glissante, également présente sur quelques montres manuelles, qui permet au rotor de tourner librement.

 

 

Remontoir Au coeur de la montre

Le remontoir est une petite tige qui sort de la montre et qui peut être tournée grâce à une molette, la couronne de remontoir. Ce mécanisme est impliqué dans l'action de remontage, manuel ou automatique. Cette pièce sert en effet à armer, c'est-à-dire à retendre le ressort ou à remonter le poids des différents instruments qui donnent l'heure.

 

 

Réserve de marche Complications

La réserve de marche correspond au temps de fonctionnement d'une montre mécanique sans que l'utilisateur ait besoin de la remonter. La montre fonctionne en effet grâce à la tension d'un ressort. Lorsque ce dernier n'est plus assez tendu, il faut remonter la montre, c'est-à-dire redonner la tension nécessaire au ressort pour qu'elle puisse se remettre en marche.

 

 

Résonance Autour du temps

La résonance est un procédé technique d'horlogerie inventé par Breguet pour les montres-bracelets de François-Paul Journe. Il implique la création de deux mouvements entièrement indépendants, soit deux ressorts, deux rouages, deux échappements à ancre et deux balanciers. La technique fonctionne ainsi par effet de résonance et donne une précision maximale à l'appareil horloger.

 

 

Ressort Au coeur de la montre

Le ressort, dans le domaine de l'horlogerie, est un ruban en acier trempé et bleui ou d'une composition spéciale. Il est enroulé à l'intérieur du barillet de la montre autour de l'arbre de barillet. On trouve deux types de ressort en horlogerie : le ressort de rappel, qui ramène un organe dans une position précise, par exemple, pour le remontage d'une montre, et le ressort moteur.

 

 

Réveil Autour du temps

Le réveil est un système d'horlogerie représenté sous la forme d'une horloge ou d'une montre, qui sonne automatiquement à une heure auparavant déterminée. Le réveil, également appelé réveille-matin, peut être réglé de manière mécanique sur les modèles les plus classiques, mais également électroniquement sur les appareils les plus modernes.

 

 

Révolution lunaire Autour du temps

La révolution lunaire est également appelée révolution synodique lunaire dans le domaine de l'horlogerie classique. Elle correspond à l'intervalle moyen qui existe entre deux conjonctures consécutives de la Lune et du Soleil. La durée précise de la révolution lunaire est de 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2,806 secondes.

 

 

Rotor Au coeur de la montre

Le rotor est un élément horloger constitutif des montres automatiques. Généralement en laiton, le rotor, qui a la forme d'un disque, peut tourner dans les deux sens librement, sur 360 degrés, et permet d'armer le ressort du moteur. Cet élément est sollicité durant l'opération de remontage du mécanisme de la montre ou de l'horloge.

 

 

Rouage Au coeur de la montre

Le rouage est un ensemble de pignons et de roues dentées qui assurent la transmission. Dans ce mécanisme, lorsqu'un des pignons bouge, le mouvement de tous les autres est entraîné. Il existe de nombreux types de rouage dans le domaine de l'horlogerie, comme le rouage moteur de sonnerie ou encore le rouage moteur de remontoir.

 

 

Roue Au coeur de la montre

La roue est un composant circulaire qui tourne autour de son propre axe. Dans l'horlogerie, cette pièce essentielle transmet une force ou un mouvement au mécanisme. Il existe différents types de roue : la roue à colonnes présente dans les chronographes et qui régule le départ, l'arrêt et le retour à zéro des aiguilles ; la roue des secondes, des minutes ou des heures…

 

 

Rubis Au coeur de la montre

Le rubis est une pierre précieuse appartenant à la famille minérale corindon. Il est de couleur rouge. Très utilisé dans le secteur de la joaillerie, il a donné son nom à une pièce utilisée dans celui de l'horlogerie. Les rubis ont en effet pour fonction de réduire les frottements que le mécanisme de la montre provoque à certains endroits du mouvement. 

 

S

 

Seconde Affichage

La seconde est l'unité de base du temps. Jusqu'en 1967, elle était définie comme étant la fraction 1/86 440 d'un jour solaire moyen. La seconde était ainsi donnée par rapport à la durée de rotation sur elle-même de la Terre. Cette durée bien précise était alors déterminée par le cercle décrit par la Terre autour du Soleil en une année, à vitesse constante et dans le plan de l'équateur. Les... Lire la suite

 

 

 

Seconde trotteuse Affichage

La seconde trotteuse, plus généralement appelée trotteuse, correspond à l'aiguille des secondes sur une montre, une horloge ou un chronographe. La seconde trotteuse est une aiguille dont chacun des sauts correspond à une alternance du balancier. En général, la trotteuse est située au centre de la montre, sur l'axe des aiguilles des heures et des minutes.

 

 

Soleillé Esthétique

En horlogerie, le soleillé, plus communément appelé le décor brossé-soleil, est un ajout esthétique apporté aux montres ou autres chronographes. Il s'agit d'un décor formé de rayons à peine perceptibles par l'oeil humain, qui partent d'un point central et qui rappellent les rayons du soleil, d'où son nom de brossé-soleil.

 

 

Spiral Au coeur de la montre

Le spiral est un petit ressort qui, comme son nom l'indique, a une forme de spirale. Il fait partie de l'organe réglant de la montre. En effet, les extrémités du spiral sont fixées à une plaque et au balancier de celle-ci, qui peut ainsi récupérer sa position initiale après chaque alternance, et de donner une régularité au mouvement d'oscillation.

 

 

Squelette Au coeur de la montre

Le squelette, également appelé mouvement squelette, est, en horlogerie, une technique esthétique permettant de mettre en valeur le mécanisme d'une montre ou d'une horloge. Dans une montre à mouvement squelette, la platine, les ponts et différents éléments du mouvement sont ajourés, de manière à laisser voir les différents organes de l'appareil à l'utilisateur et la beauté du mouvement.

 

 

T

 

 

Tachymètre Affichage

Un tachymètre est un instrument destiné à mesurer la vitesse. Il peut effectuer cette mesure dans plusieurs unités et notamment en kilomètres par heure. Dans le monde de l'horlogerie, il s'agit d'une montre dont le cadran gradué sert à calculer une vitesse moyenne en fonction du temps nécessaire pour parcourir une distance donnée.

 

 

Tourbillon Au coeur de la montre

Un tourbillon est un dispositif mécanique mis au point par Abraham-Louis Breguet à la fin du XVIIIe siècle, qui permet d'annuler les différences de marche provoquées par les positions verticales. Les composants permettant le va-et-vient du balancier sont placés dans une petite cage mobile qui fait un tour par minute.

 

 

 

Trotteuse Affichage

La trotteuse est également appelée l'aiguille des secondes. Avançant par à-coups, elle suit les oscillations du balancier de la montre ou de l'horloge. Elle est appelée grande trotteuse lorsqu'elle se situe au centre et qu'elle fait le tour du cadran, à l'égal des aiguilles des heures et des minutes.

 

V

 

Verre de saphir Esthétique

Le verre de saphir est un matériau utilisé traditionnellement dans l'horlogerie. Il s'agit d'une plaque ajustée dans la lunette d'une montre, d'un chronographe ou encore d'une horloge afin de protéger le cadran et les aiguilles des chocs ou encore de la poussière. Le verre de saphir est très apprécié des horlogers, car il est quasiment inrayable.

 

W

 

Water resistant Autour du temps

"Water resistant" est un terme qui tend à remplacer celui de "waterproof" dans le domaine de l'horlogerie. Les montres water resistant sont étanches jusqu'à trois atmosphères et peuvent donc être plongées jusqu'à trente mètres de profondeur. Elles portent l'indice "water resistant xx m/xx bar", qui précise la profondeur maximale supportée.

 

 

Sans titre (86)

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Connexion avec

J'ai déjà un compte,